L’Artias

L’Artias

image_pdfimage_print

Depuis la partie gauche de cette page d’accueil, vous naviguerez sur l’Artias: ce qui concerne l’association, ses activités, ses publications, son fonctionnement.

 

Activités

Juillet

Ecouter la voix des bénéficiaires de l’aide sociale

Le projet-pilote « Mettre en œuvre la participation des bénéficiaires de longue durée de l’aide sociale à la définition de… Voir tout le texte

Le projet-pilote « Mettre en œuvre la participation des bénéficiaires de longue durée de l’aide sociale à la définition de leurs besoins spécifiques et à l’amélioration de leur prise en charge » de l’Artias a été lancé en 2018. Vous trouverez ici les résultats de son projet : page à consulter ici

Juillet

Coronaveille Artias

Dernier numéro paru le 1er juillet 2021: pdf à télécharger. L’Artias a publié régulièrement une veille des ordonnances Covid-19 sur… Voir tout le texte

Dernier numéro paru le 1er juillet 2021: pdf à télécharger. L’Artias a publié régulièrement une veille des ordonnances Covid-19 sur les aspects qui peuvent impacter l’aide sociale.

Veille

Synthèse des travaux législatifs fédéraux

La veille législative de l’Artias dans un condensé des objets en cours qui comprend un résumé des mises à jour… Voir tout le texte

La veille législative de l’Artias dans un condensé des objets en cours qui comprend un résumé des mises à jour durant la session ; puis un document par thème ou sous-thèmes :

Les modifications intervenues durant la session d’été concernent :

  • Loi COVID-19. Modification (mesures en cas de perte de gain et dans le domaine du sport).
  • Stabilisation de l’AVS (AVS 21).
  • Assurance-maladie : traitement d’une initiative cantonale modifiant le traitement des primes impayées.
  • Urgences hospitalières : adoption d’une motion visant l’introduction d’une taxe pour les cas bénins.
  • Loi sur les étrangers et l’intégration, modification. Accès plus facile à l’emploi pour les personnes admises à titre provisoire, interdiction de se rendre dans le pays d’origine et restrictions en matière de voyage.

Artias – Paola Stanic

Dossier du mois

Ecouter la voix des bénéficiaires de l’aide sociale : le projet Participation de l’Artias

Il est fondamental d’intégrer la voix des bénéficiaires de l’aide sociale dans les prises de décisions qui les concernent. Partant… Voir tout le texte

Il est fondamental d’intégrer la voix des bénéficiaires de l’aide sociale dans les prises de décisions qui les concernent.

Partant de ce principe, l’Artias a lancée en 2018 le projet-pilote romand « Mettre en œuvre la participation des bénéficiaires de longue durée de l’aide sociale à la définition de leurs besoins spécifiques et à l’amélioration de leur prise en charge », dit « projet Participation ». Pendant neuf mois, une soixantaine de bénéficiaires de l’aide sociale des différents cantons romands et de la partie romande du Canton de Berne s’est réunie dans quatre groupes d’animation décentralisés pour élaborer collectivement des propositions d’amélioration de l’accompagnement social.

Ce dossier du mois fait office de synthèse générale du projet. Il revient sur son historique, son déroulement et ses résultats principaux. Les résultats détaillés peuvent être consulté ici.

Dossier préparé par Amanda Ioset, secrétaire générale de l’Artias


> Téléchargez le dossier du mois en Pdf
> Autres éclairages sur nos thèmes Social >> Aide sociale et Social >> Lutte contre la pauvreté

Le portail thématique

Le portail thématique

image_pdfimage_print

Depuis la partie droite de cette page d’accueil, vous naviguerez sur le portail thématique: des liens sur divers documents et sur les publications de l’Artias, classés par thèmes pour permettre une vision d’ensemble d’un coup d’oeil. Et un moteur de recherche pour trouver rapidement ce que vous cherchez.

En cliquant sur « portail thématique » ci-dessus, vous pouvez rapidement prendre connaissance des nouveaux liens mis en ligne, par ordre chronologique de publication.

 

Actualités [ Voir toutes les Actualités ]

La pandémie a renforcé les inégalités sociales

Sur mandat de la Plateforme nationale contre la pauvreté, une équipe de recherche du centre de compétences suisse en sciences… Voir tout le texte

Sur mandat de la Plateforme nationale contre la pauvreté, une équipe de recherche du centre de compétences suisse en sciences sociales FORS et de la Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL/HES-SO) s’est penchée sur les effets de la pandémie de coronavirus et du semi-confinement sur les conditions de vie.

Les données provenant d’une enquête exceptionnelle menée en mai et juin 2020 du Panel suisse des ménages ont permis aux chercheurs d’analyser la manière dont les personnes avec des ressources financières limitées ont vécu le semi-confinement et la première vague, et dans quelle mesure leur expérience diffère d’autres groupes de population (femmes, jeunes, personnes âgées, etc.).

L’étude démontre que les inégalités sociales déjà existantes ont été accentuées par la crise sanitaire. Les personnes ayant de faibles revenus ont plus fréquemment subi des pertes financières que les autres et ont plus souvent été exposées au risque de devoir puiser dans leurs économies, de se restreindre drastiquement ou de demander des prestations sociales.

Artias – Amanda Ioset, secrétaire générale

Lien : https://www.contre-la-pauvrete.ch/studien/studien-nationales-programm/detail/konsequenzen-der-corona-pandemie-shp-studie

Entrées en vigueur au 1er juillet 2021 : le point dans le domaine du droit social.

Plusieurs modifications législatives en matière de droit social sont entrées en vigueur ce premier juillet 2021, en particulier : Les chômeurs… Voir tout le texte

Plusieurs modifications législatives en matière de droit social sont entrées en vigueur ce premier juillet 2021, en particulier :

Les chômeurs et chômeuses âgé-e-s obtiennent une rente-pont fédérale :

Après avoir pris quelque retard en raison de la pandémie, la Loi fédérale sur les prestations transitoires pour chômeurs âgés (LPTra) est entrée en vigueur le 1er juillet 2021. Bâtie sur le modèle des prestations complémentaires, elle octroie à toute personne arrivée en fin de droit à 60 ans et plus et dès son entrée en vigueur, des prestations lui permettant de couvrir d’une part son minimum vital et d’autre part ses frais médicaux et dentaires.

Les parents proches aidants qui travaillent ont droit à un congé de prise en charge de longue durée :

Le deuxième volet de la Loi fédérale sur l’amélioration de la conciliation entre activité professionnelle et prise en charge de proches permet le versement d’une allocation de perte de gain (APG) aux parents qui doivent s’absenter de leur travail pour s’occuper d’un enfant gravement malade. Ces dispositions complètent celles entrées en vigueur au
1er janvier 2021, qui règlent les congés de courte durée.

En cas d’hospitalisation du nouveau-né durant deux semaines et plus, les allocations de maternité sont prolongées :

Avant cette modification, aucun revenu n’était garanti aux mères en cas d’hospitalisation prolongée de leur nouveau-né, tout au plus pouvaient-elles demander que le versement de l’allocation de maternité soit ajourné.

Toutes les nouveautés se retrouvent dans les fiches du Guide social romand :

Nouvelle étude de l’OFAS sur les prestations en faveur des familles

En Suisse, les offres d’accompagnement, de conseils et de formation à destination des familles sont nombreuses et variées. Certaines couvrent… Voir tout le texte

En Suisse, les offres d’accompagnement, de conseils et de formation à destination des familles sont nombreuses et variées. Certaines couvrent une large palette de thèmes tandis que d’autres se concentrent sur une problématique, un thème ou un public particulier. Elles sont essentiellement proposées par des organisations à but non lucratif, parfois soutenues financièrement par la Confédération ou les cantons.

Une absence de vue d’ensemble se faisait néanmoins ressentir jusqu’à présent. Un manque que le rapport de recherche de l’OFAS « Prestations en faveur des familles » vient combler. Les auteurs se sont attelés à classifier et documenter systématiquement les offres existantes. De plus, suite à une évaluation des offres, ils ont identifiés huit sujets de préoccupation concernant la disponibilité de ses offres, leur accessibilité, leur qualité et leur capacité à toucher le public cible.

Le manque d’offres proposées à domicile pour les familles socialement défavorisées ainsi que les obstacles linguistiques et culturels figurent parmi les préoccupations principales.

> Autres éclairages sur notre thème Familles >> Politique familiale >> Réflexions générales